Le Technopôle Angus à l’ONU

22 septembre 2016

Partagez la nouvelle

La Société de développement Angus était invitée, le 20 septembre dernier, en marge de la 71e Assemblée Générale de l’ONU, à présenter son projet du Technopôle Angus devant le Groupe pilote international de l'économie sociale et solidaire (GPIESS).

Cette rencontre, organisée par la France sous la présidence de François Hollande, Président de la République française, et des Rencontres du Mont-Blanc-Forum International des dirigeants de l’économie sociale et solidaire a réuni une centaine d’acteurs de haut niveau, notamment André Vallini, Secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie, France, José Graziano Da Silva, Directeur Général de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Président de la Task-Force inter-agences de l’ONU pour l’ESS, Dr. Mukhisa Kituyi, Secrétaire Général de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, l’honorable Jean-Yves Duclos, ainsi que le maire de Montréal et président de Métropolis, l’honorable Denis Coderre.

Sur le thème de : «l’Économie sociale et solidaire (ESS) vecteur d’inclusion urbaine», les participants ont discuté des moyens par lesquels l’ESS contribue à la construction des villes et des établissement humains et durables. Le Technopôle Angus, projet de revitalisation urbaine générant des retombées économiques, sociales et écologiques substantielles, y était présenté à titre d’exemple de terrain, démontrant le rôle prépondérant que peuvent jouer des entreprises d’économie sociale dans le développement des villes, et mettant en valeur l’importance des partenariats entre les entreprises d’économie sociale, les différents pouvoirs publics et la finance solidaire.

Le Technopôle Angus est une ancienne friche industrielle contaminée de près de deux millions de pieds carrés. Elle a été transformée petit à petit depuis près de vingt ans en un lieu de travail en plein essor qui se distingue par sa grande qualité de vie, son dynamisme, son intégration au milieu environnant et des réalisations novatrices en matière de développement durable. Aujourd’hui, un peu plus de 50 % des terrains sont développés, 56 entreprises y sont installées et 2 300 personnes y travaillent chaque jour. À terme, la Phase II du Technopôle Angus accueillera 1500 nouveaux travailleurs, une vingtaine de commerces de proximité, quelques centaines d’unités d’habitation, et quatre places publiques.

Découvrez le quartier

Le GPIESS a été lancé en septembre 2014, lors d'un événement organisé par l'association RMB en marge de l’Assemblée Générale des Nations unies à New-York, en vue de promouvoir l’économie sociale et solidaire (ESS) à l’échelle internationale et de rendre plus accessible cette forme d’entrepreneuriat. Le groupe pilote se donne pour mandat de renforcer la connaissance de l’ESS et de la faire participer à un nouveau modèle de développement, notamment en vue de contribuer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).